29 JUIN

2020

ISR , Thèmes

Donnez une seconde vie à vos investissements

Chaque année, l’humanité achète 30 milliards de tonnes de marchandises. Nous en jetons ou en démolissons 13 milliards de tonnes comme déchets, soit environ 2 tonnes par personne. L'Union européenne produit à elle seule plus de 2,5 milliards de tonnes de déchets chaque année[1].

Très peu de ces déchets sont réutilisés. Un tiers de ce que nous jetons a été acheté la même année. L'extraction, l'utilisation et la mise au rebut d'une telle quantité de choses créent une charge environnementale importante, de l'épuisement des minéraux à la destruction des forêts tropicales, en passant par le massacre de la biodiversité.

La situation ne cesse de se dégrader : d’ici 2050, on estime qu’il faudra 3 planètes pour subvenir aux besoins de l'humanité[2].

Face à ces défis, l’économie circulaire propose une alternative pour limiter la pollution de la mer, de l’air, de la terre et réduire la surexploitation des ressources naturelles.

Courtesy of Ellen MacArthur Foundation

Investir dans une économie circulaire, ce n’est pas seulement contribuer au développement d'un modèle économique plus durable. C’est aussi investir dans un marché potentiel de 4 500 milliards de dollars[3], et financer les entreprises actives dans la transition vers un futur durable.

Circular Economy

 

[1] Sources: UNEP, Euromonitor, EPA and WEF (2019), PlasticsEurope's Statistics (2019); Material Economics (2018); Conversio's Reports (2018); Geyer, R., Jambeck, J. R., & Law, K. L. (2017).

[2] Source: Madison Project Database (2018) -

[3] Accenture, « Waste to Wealth: Creating advantage in a circular economy », 2015.