18 DÉC.

2017

Entreprise , Actualités ESG , ISR , Thèmes

Antibiotiques: Candriam signe une lettre d'engagement

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a émis une alerte sur la progression rapide d’une « ère post-antibiotiques ». La résistance aux antimicrobiens (RAM) menace la prévention effective et le traitement d’une série toujours plus grande d’infections causées par des bactéries, des parasites, des virus et des champignons. Cette résistance représente une menace majeure pour la santé publique et nécessite une réaction des pouvoirs publics et de la société dans son ensemble.

L’utilisation abusive des antibiotiques pour nourrir des animaux d’élevage intensif est plus controversée que leur utilisation abusive en médecine humaine. Bien que les pratiques varient d’un pays à l’autre, environ 50% des antibiotiques utilisés au Royaume-Uni et 80% de ceux utilisés aux USA sont administrés aux animaux d’élevage. Dans certaines parties du monde, les antibiotiques ne sont pas uniquement utilisés pour combattre des maladies mais également comme activateurs de croissance.

Une nouvelle étude à destination des investisseurs, lancée en mars 2017, souligne également le lien entre l’usage des antibiotiques chez les animaux d’élevage et l’augmentation des bactéries résistantes aux antibiotiques chez les humains.

En 2016, quatre organisations basées aux USA et au Royaume-Uni, à savoir Interfaith Center on Corporate Responsibility, As You Sow, FAIRR et ShareAction, ont établi une déclaration collective au sujet de l’usage des antibiotiques dans l’élevage et sa contribution à la résistance antimicrobienne. Depuis son lancement en mars 2016, le groupe d’investisseurs soutenant cet engagement a atteint 71 institutions représentant plus de 2 trillions de dollars d’actifs sous gestion.

En se joignant à cette initiative et en signant la Déclaration Mondiale des Investisseurs sur la Résistance aux Antimicrobiens, Candriam soutient l’élimination progressive de l’usage routinier des antibiotiques dans la chaîne alimentaire et démontre sa volonté de chercher à obtenir des normes plus élevées dans ce domaine.