17 NOV.

2017

Actions , Stratégies d'investissement mensuelles , Thèmes

Les marchés des actions poursuivent leur hausse, d’une manière concertée




En bref

  • En octobre, toutes les bourses mondiales ont poursuivi leur hausse.
  • Les valorisations se situent encore dans leur fourchette historique si l’on prend en compte les chiffres de croissance, excepté aux États-Unis, où certains ratios cours/bénéfices sont élevés.
  • Certains investisseurs sont devenus plus prudents à l’égard des actions européennes en raison de la crise catalane, mais les principales données économiques demeurent solides dans la région.

 

Stratégie régionale –Europe

La crise catalane a eu un certain retentissement, mais la tendance reste favorable en Europe.

Comme prévu, les résultats de certaines banques ont décu. Bien que ce secteur ait été et soit encore sous étroite surveillance, en raison d’une participation exagérément élevée des investisseurs, les données économiques restent favorables et suggèrent une reprise de plus en plus forte et synchronisée. Le président de la BCE Mario Draghi a confirmé qu’il y avait bien une reprise en cours en Europe.

Notre exposition active aux marchés mondiaux (en particulier américains) a généré une contribution positive, grâce au renforcement du dollar par rapport à l’euro. Nous avons continué à étoffer nos positions dans les secteurs de l’alimentation & boissons et des équipements de la santé, sans allouer toutefois de note plus élevée au secteur de la santé dans son ensemble.

Pour le reste, nous privilégions toujours les sociétés de services au consommateur ainsi que le secteur de la technologie, ce dernier restant encore le principal moteur de performance du marché.






Stratégie régionales – États-Unis

Les technologies de l’information se placent toujours en tête du peloton

Le secteur de la santé a subi une certaine correction après un beau et long parcours, en raison de résultats décevants qui ont permis aux investisseurs plus volatils de justifier leurs prises de bénéfices.

Les marchés américains ont, néanmoins, été marqués une nouvelle fois par la bonne performance du secteur des technologies de l’information, qui représente l’une de nos principales convictions depuis le début de l’année.

Notre allocation sectorielle tactique aux États-Unis demeure inchangée et se caractérise par un biais pro-cyclique.







Stratégie régionale – marchés émergents

La situation se calme en Corée mais les discussions concernant l’ALENA se corsent

Les marchés émergents ont enregistré une nouvelle surperformance en octobre, malgré des taux américains et un dollar plus élevés.

L‘Asie a signé une belle performance, tandis que l’Amérique LLatine s’est retrouvée à la traîne en raison de la faiblesse des devises latino-américaines (fléchissement du peso mexicain et du réal brésilien). Le Mexique a souffert des tensions accrues dans les discussions concernant la renégocitation de l’ALENA.

Comme dans le reste du monde, le secteur des technologies de l’information a généré la meilleure contribution;  le secteur de la santé se présente également comme l’un des principaux vecteurs de rendement.

Nous avons pris quelques bénéfices sur les valeurs industrielles et nous avons rétrogradé le secteur à neutre. Compte tenu de la tendance favorable soutenant le secteur de la santé dans les marchés émergents, nous avons relevé ce secteur.

Nos autres convictions restent inchangées:

Nous surpondérons la Chine et avons souspondéré le Mexique, en raison de ses relations compliquées avec son puissant voisin, les États-Unis.

Nous surpondérons la technologie, qui reste un puissant moteur de performance sur les marchés émergents.