21 AOÛT

2017

Actions , Stratégies d'investissement mensuelles , Thèmes

Peu de rotation dans les portefeuilles en juillet



Synthèse

La volatilité des marchés des actions était relativement basse en juillet, et a amené peu de rotation dans les portefeuilles.

Les marchés émergents se sont particulièrement bien comportés, et les marchés américains ont continué sur leur lancée malgré leur belle performance récente. Seule l’Europe est à la traîne en termes absolus, mais ceci est principalement dû à la force de l’euro , dont la hausse compense en grande partie la faiblesse relative et temporaire des bourses européennes.

Les flux d’investissement des investisseurs globaux reviennent d’ailleurs vers l’Europe, en particulier vers la zone euro.

L’allocation géographique de nos stratégies actions reste surpondérée sur la zone euro, les pays émergents et le Japon, neutre sur les États-Unis et sous-pondérée sur le Royaume Uni.

 

Stratégie Europe

L’euro, au plus haut depuis 2015, pénalise la performance des actions

Les bourses européennes affichent une performance à l’ équilibre en juillet, avec un euro particulièrement fort, 10 % plus élevé qu’en début d’année.

Les télécoms ont mieux performé que le marché européen dans son ensemble, après une période particulièrement faible. Ce secteur ne présente cependant pas de potentiel à moyen ou à long terme est reste sous-pondéré dans nos stratégies.

Les banques et la technologie ont également affiché une très belle progression, et correspondent à nos principales surpondérations européennes, ce qui contribue favorablement à la performance de la plupart de nos stratégies.

Nous avions il y a un mois coupé notre surpondération des soins de santé, et ce choix fut heureux, puisqu’il semble que le marché nous ait suivis à travers une vague de prises de bénéfices, faisant de ce secteur le moins performant du mois de juillet.

Nous maintenons notre choix de privilégier (temporairement) les banques, la technologie et certaines valeurs de consommation. Notre allocation reste en conséquence inchangée.


Stratégie US

Un mois de juillet à nouveau solide, soutenu par la technologie

Les marchés américains affichent à nouveau près de 2 % de performance en juillet, tirés principalement par la technologie

Notre surpondération de ce secteur a de nouveau contribué favorablement à notre performance.

Le secteur des télécommunications s’est également bien comporté, ce qui est plus surprenant au regard de ses faibles perspectives de croissance. Ce rebond est très probablement technique et lié à l’un ou l’autre événement isolé, comme les résultats meilleurs qu’attendu de Verizon.

Le secteur de l’énergie a particulièrement souffert, sur fonds de faiblesse du cours du pétrole, qui semble jusqu’ici avoir du mal à redécoller même si certaines décotes tendent à disparaître entre les différentes qualités (ce qui annonce parfois un regain de la demande).

Les résultats des entreprises américaines dans leur ensemble sont très bons ; près des trois quarts des sociétés ont publiés des résultats supérieurs à ceux attendus par les marchés.

L’actuelle faiblesse du dollar pourrait perturber certaines valeurs ; tactiquement, nous sous-pondérons le secteur de la consommation discrétionnaire, et revenons à une position neutre sur la consommation de base ( consumer staples). Pour le reste, nous maintenons les grandes lignes de notre allocation tactique :

  • ˜Le secteur financier reste à « neutre » mais nous continuons de le surveiller de près.
  • Nous maintenons notre sous-pondération des secteurs présentant peu de potentiel, à savoir les télécommunications et les services aux collectivités.
  • A part le secteur des télécommunications, que nous évitons en particulier ; les secteurs se démarquent un peu moins que durant les mois précédents, tant en surpondération qu’en sous-pondération, une partie du chemin ayant été parcourue.
  • Les valeurs énergétiques présentent toujours trop peu de potentiel pour être achetées.
  • La technologie reste un soutien à moyen terme, comme le secteur l’a prouvé en juillet.

Emerging Market Strategy

La Chine et le Brésil en tête des marchés émergents, zone la plus performante en juillet.

Les marchés émergents ont battu les autres régions pour le septième mois consécutif. La solidité de l’économie chinoise, la stabilité des prix des matières premières et la force des devises locales expliquent en grande partie les plus de 6 % de performance affichés en juillet.

La Chine et l’Inde sont les leaders en Asie, sur fonds de bonnes données macroéconomiques.

Le Brésil rebondit massivement à la suite de l’annonce de réduction des taux directeurs de la banque centrale. Ce pays est surveillé de près par nos analystes en raisons des récentes tensions politiques ; nous étions heureusement restés « neutres » sur ce pays, ce qui nous a permis de profiter du rebond.

La Russie continue à souffrir au gré des annonces de sanctions économiques de la part des États-Unis, mais affiche cependant encore une performance positive sur le mois.

Nous maintenons notre allocation inchangée :

  • Nous maintenons notre sous-pondération des télécommunications, qui présentent peu de potentiel.
  • Nous maintenons notre biais cyclique et en particulier envers le secteur de la technologie, afin de continuer à profiter du climat positif mondial.